CRIQUETOT-L’ESNEVAL. L’association Cardio Greffes Haute Normandie sensibilise le public au don d’organes.

Le Côte d'Albâtre


Mardi, à l’occasion du lait de mai qui se déroulait sur la place de la mairie, l’association Cardio greffes de Haute-Normandie tenait un stand afin de sensibiliser le public au don d’organes, de répondre aux interrogations, de mettre à la disposition des documents d’informations sur le don d’organes. Le public pouvait également retirer une carte de donneur.

 

L’association, membre de la FGCP (fédération greffes coeur et/ou poumons) rassemble des transplantés cardiaques principalement au service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire du CHU de Rouen, mais aussi des proches et sympathisants. Chaque année, des milliers de personnes sont dans l’attente d’une greffe. Mais qui peut être donneur, peut-on refuser ? Toute personne peut être donneur de son vivant ou en état de mort encéphalique. En France, c’est le principe du consentement présumé qui a été choisi. La loi stipule que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé soit en s’inscrivant sur le registre national des refus, soit en faisant par de sa volonté par écrit aurpès de ses proches. Si vous êtes pour, il est important d’en parler avec ses proches, mais le mieux est de porter sa carte de donneur sur soi. Elle permettra d’enlever tout doute quant à votre volonté et permettra de gagner un temps précieux, car au moment du décès, avant d’envisager un prélèvement d’organes, l’équipe médicale devra vérifier que vous n’êtes pas inscrit sur le registre national des refus, et si ce n’est pas le cas, elle devra se tourner auprès de vos proches pour vérifier que vous n’avez pas fait valoir de votre vivant votre opposition. Or n’oubliez pas, c’est une course contre la montre ! En 2016, selon le rapport de l’agence de la biomédecine, 5 891 greffes ont été réalisées qui se décomposent en 477 greffes cardiaques, 13 cardio-pulmonaires, 371 greffes pulmonaires, 1322 greffes hépatiques, 3615 greffes rénales (dont 576 à partir de donneurs vivants), 90 greffes pancréatiques et 3 greffes intestinales. Prenez le temps d’y réfléchir « Donner, c’est offrir une seconde vie à une personne ». Vous avez des doutes, des questions ? Pour tout savoir : www.dondorganes.fr.

Le Côte d’Albâtre

Share

Source: New feed